P comme… Plasma

Puisqu’il faut bien commencer par un effet en particulier, j’ai donc décidé de vous parler de celui qu’on appelle plasma. Je ne vais pas vous embêter avec des considérations techniques, d’abord parce que j’en serai incapable et ensuite parce que cela serait barbant. Toutefois je vous rappelle que l’Atari ST ne peut afficher que 16 couleurs simultanément. Or le plasma consiste en une espèce de tapis mouvant très coloré. Mais le mieux c’est de vous en montrer un…

Voilà un plasma, un tapis ondulant et très coloré. Merci au groupe Omega pour ce magnifique plasma !

Ou encore un autre. Comme vous le constatez, je n’ai pas menti sur la multitude de couleurs ! Mais son motif peut également différer (c’est d’ailleurs conseillé pour éviter toute lassitude !) 🙂

Combien de couleurs ? Des centaines sans doute ! Issu du blitter plasma screen du groupe The X’Press Crew

Honnêtement, je ne crois pas qu’il soit très difficile de programmer (on dit « coder ») ce genre d’effet car il existe depuis très longtemps. Mais le plasma est un effet qui est toujours apprécié  à condition de ne pas le laisser trop longtemps à l’écran.

Les plasmas se différencient par leurs couleurs mais aussi et surtout par la forme de leurs « ondulations ».
Même effet mais forme totalement différente ! Très beau plasma issu de la démo Phototro du groupe Hemoroids.
Comment résister à ces couleurs chatoyantes ? 🙂
Ces deux derniers plasmas proviennent de la démo Oh no!! More froggies par le groupe Sector One.

Le plasma est aujourd’hui considéré comme « oldschool« , c’est à dire faisant partie des premiers effets créés et on le rencontre de moins en moins, même si la « mode » dans les démos tend à mélanger des effets récents avec des effets classiques comme celui-ci.

Je trouve toutefois que cet effet garde tout son charme, toute cette profusion de couleurs sur une machine tellement limitée c’est comme ouvrir un cadeau de noël. Regardez ce passage de la démo Oh no !! More froggies de Sector One et dites moi si vous résistez au charme de leurs plasmas :

Et que dire de ce magnifique plasma, judicieusement mis en scène dans la démo Summer Delights du groupe Dead Hackers Society ? On appréciera au passage l’écran bien plus grand que la normale, ce qu’on appelle un overscan.

Pour finir, un plasma très particulier puisqu’il est affiché en mouvement sur chaque face d’un cube mappé lui-même en mouvement ! Extrait de la démo Second Reality 2013 par le groupe Checkpoint.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s