Les mad circles sont un effet assez ancien (quoique pas aussi vieux que les vectorballs) et pas vraiment technique à ma connaissance. Le genre d’effet qu’on programme comme ça, histoire de jouer le rôle de transition entre deux autres effets. Comme toujours avec les effets peu techniques ou déjà vus mille fois, c’est le design de l’écran qui va faire la différence.

On peut décrire les mad circles comme étant deux cibles, du genre jeu de fléchettes, qui se chevauchent, créant comme des « croisements » ou « carrefours » entre elles. Dans la mesure où les deux cercles sont de couleurs différentes, quand ils se croisent cela créé un mélange de couleur très sympathique.

Pas technique mais bigrement stylé grâce au dessin d’Exocet. Extrait de la démo Odd Stuff de Sector One et Dune.
Sans les dessins l’accompagnant, cet effet serait sans doute d’une banalité affligeante. Mais là, c’est très joli ! 🙂 Extrait de la démo Takeover du groupe Lamers.

A noter que la forme de base est assez souvent remplacée par une sorte de fleur ou d’étoile, c’est à dire un point central depuis lequel s’étirent les « pétales » ou « branches ». Même si techniquement cela ne change pas grand chose, le résultat est toutefois plus esthétique.

C’est le même effet, mais pas la même forme ! Extrait de la très chouette démo Yanartas du groupe Checkpoint.
Pas de décoration ici, mais cet effet est en plein écran ! (comparez avec l’image plus haut) ! Résultat garanti ! Extrait de l’intro SNDH 4.4 du groupe Dead Hackers Society.

Difficile de dire ce qui différencie ces mad circles de l’effet basique, peut-être le léger effet de distorsion ? En tout cas la production, Muda du groupe Live!, dont il est issu est parfaite du début à la fin !

Les mad circles que l’on voit (ci-dessus) dans la démo Second Reality (remake d’une démo PC) du groupe Checkpoint sont eux clairement agités par un effet de déformation.

Mention spéciale au groupe Paradox qui nous offre des mad circles très colorés dans sa démo Blue Period :

Terminons par la démo Thunderdome et ses mad circles qui ici ne sont plus qu’un effet de fond puisque devant eux une danseuse s’agite au son de la musique techno. Et comme c’est souvent le cas, on doit cet effet original au groupe Checkpoint.

Publicités