Il y a toujours un moment où on sait qu’on va être obligé de parler d’un sujet qui ne nous passionne pas et ce moment est arrivé avec les unlimited bobs, c’est à dire les bobs illimités. Un bob est en fait un objet dessiné, généralement de la forme d’une boule. On parle aussi de sprite quand l’objet n’est pas une simple « boule » (voir illustration ci-dessous).

Cet effet est très vieux et a fait l’objet de nombreux « records » durant les années 80-90. Pourtant ici rien d’exceptionnel en ce qui me concerne, juste des sortes de pastilles dessinées, ressemblant un peu à des vectorballs. Ces bobs forment une ligne et à la manière d’une chenille sans fin, tandis que leur courbe se déploie à l’écran, de nouveaux bobs se rajoutent à ceux déjà présents.

Regardez bien, l’objet dessiné (ici un sprite) est un logo ULM qui se répète indéfiniment. Oui ce n’est pas très beau…
Même principe, la décoration en moins. Cette fois ce sont de simples bobs qui sont à l’écran…

Au risque (justifié ?) de provoquer un tollé, je mets dans la même rubrique les unlimited bobs et les records de sprites. Dans le premier cas, (voir 1ère photo) le terme « illimité » est exagéré car l’écran devient vite surchargé et on se doute bien que les sprites que l’on ne voit plus, ne sont pas comptés (ou bien ne continuent pas à être affichés puisqu’ils sont recouverts).

Dans le second cas, le record consiste à afficher une courbe formée de bobs (voir ci-dessus) et à en afficher le plus possible, mais franchement on ne peut pas les compter en pleine action…

Et puis je trouve cet effet particulièrement moche voire dépouillé. C’est donc un effet principalement destiné aux codeurs qui apprécieront peut-être l’exploit technique, mais pour les autres…

Le sprite est différent, le fond aussi mais c’est toujours le même effet. Et on s’en lasse toujours aussi vite !

Les codeurs se sont défiés pendant longtemps, trop longtemps même je dirais, avec les records de sprites, mais pour les passionnés de démos ou les simples spectateurs, cela n’a quasiment aucun intérêt.

Dans cet écran, il y a 93 sprites (ou bobs puisque ce sont de simples boules). Vous suivez ?
Dans ce record, on voit bien qu’il y en a plus, mais de là à affirmer qu’il y en a 238 comme l’annonce son auteur…

 

Et là il y en a 271 ! Si si comptez bien ! 🙂
Et là, il y en aurait 360 mais ce record n’est pas reconnu par tous les codeurs…

 

Bref, vous l’aurez compris, un effet d’unlimited bobs peut être intéressant pendant quelques secondes, après quoi on ne distingue plus rien… La preuve en vidéo avec un extrait de la démo Dark side of the spoon par le groupe Unlimited Matricks :

Et avec le dernier record en date, celui de Leonard du groupe Oxygene qui est particulièrement connu pour être un grand fan des records de sprites 🙂

Publicités