Mon coup de coeur estival va au groupe Paradox qui est, ou plutôt a été, très productif sans pour autant que leurs productions soient toujours reconnues comme étant exceptionnelles. Pourtant dans chacune d’entre elles on peut sentir la passion qui les anime, alors rendons-leur hommage !

Je parle déjà beaucoup de ce groupe dans mon article sur les particules, mais cette fois c’est avec une petite production que je vais évoquer ce groupe. En marge des démos classiques, c’est à dire sans limitation de taille, il existe des catégories limitées en taille, comme les 96K (96 kilo octet de taille au maximum) et c’est à cette famille qu’appartient Again.

J’aime beaucoup le slogan du groupe : « vivant sur une machine morte, c’est un paradoxe ! »

En fait, je crois que j’aime beaucoup cette petite démo car on y trouve beaucoup de graphismes, là où l’espace est déjà très limité ! Ainsi dès les premières notes, on constate que ce n’est pas une production au rabais : logos, phrases, design, l’ensemble est cohérent et bien pensé ! La musique de 505 n’y est évidemment pas étrangère non plus !

Le show ne dure guère plus de 3 minutes mais on ne s’ennuie pas un instant et les effets s’enchaînent vite : parallaxes, tunnel, twister, zoom, fontaine avec des particules. Les couleurs sont bien choisies, les transitions sont là et encore une fois on sent que le codeur principal, Paranoid, connaît bien son sujet (j’attends impatiemment leur prochaine et dernière démo !). Les graphismes principalement dus à Ukko sont un autre gage de qualité ! Sans oublier l’implication de RA et de gwEm.

Paradox est un des rares groupes à utiliser les petits « plus » de l’Atari STE !

Bref un vrai travail d’équipe pour une production dont la taille n’a rien à voir avec la qualité du contenu car si elle est petite, elle nous ravit par l’attention qui lui a été portée lors de sa conception ! J’en profite pour remercier Oliver Heun alias Paranoid pour son indéfectible amitié !

Maintenant à vous d’en profiter en vidéo :

Publicités