Le groupe Dead Hackers Society existe depuis plus de 20 ans déjà et, s’il a constamment évolué dans sa composition, on peut dire que seul Evil, codeur et responsable émérite du site référence dans le monde de l’Atari, est resté fidèle à son poste et à sa passion durant tout ce temps !

A moi aujourd’hui de rendre hommage à un groupe qui n’a jamais cessé de repousser les limites des machines Atari, du ST au Falcon en passant par l’Atari STe ! D’ailleurs, je pense que j’aurai l’occasion de reparler de ce groupe très productif dont plusieurs démos sont déjà citées dans ce blog.

Comme il a bien fallu choisir une démo en particulier, j’ai opté pour Moving Into Darkness, sortie en  2003 et qui est sans aucune doute ma démo préférée du groupe !

Voilà pourquoi, entre autres, j’aime tant cette démo ! Elle possède un style sombre, gothique, souvent inspiré des œuvres de Giger, bref tout ce que j’aime ! Une autre démo du groupe, appelée Drone, évoque également un style encore plus sombre et délectable. Enfin, c’est une question de goût. 🙂

J’aime donc cette démo dès les premières notes de musique dues à un ami et musicien très talentueux, à savoir 505, qui a lui aussi participé à de très nombreuses démos. On appréciera également tout au long du spectacle les dessins du non moins talentueux C-Rem. Enfin Gizmo et Evil responsables de la programmation complètent cette équipe de rêve !

D’ailleurs je trouve que tout est parfait dans cette démo dès la scène d’introduction dont je ne saurai pas décrire l’effet. Cette démo marque un tournant important dans les démos Atari avec l’introduction de nombreux objets en environment mapping. Non seulement une 1ère mais réalisée qui plus est avec brio ! On trouve même un effet auquel s’ajoute un bumpmapping magnifique !

Panorama
Trois sublimes exemples de la maîtrise technique de Dead Hackers Society !

L’un de mes effets préférés est incontestablement cette espèce de pilier doré qui tourne sur lui-même bien que de l’aveu même d’Evil, il ne s’agirait que d’un tunnel détourné. Exceptionnel en tout cas !

Mon effet préféré ! A déguster en mouvement dans la vidéo.

Le spectacle dure au total plus de 6 minutes, divisées en 2 parties tout aussi appréciables l’une que l’autre ! Pas un instant de répit, vous en prenez plein les yeux du début jusqu’à la fin ! Un pur délice, noir et intense ! 🙂

Voici donc pour finir une vidéo depuis le début de la démo :

 

Et la même mais ne commençant que depuis la seconde partie :

Publicités