Cet effet fait partie d’un groupe d’effets auxquels j’ai bien du mal à donner un nom. D’ailleurs je me demande si je ne vais pas créer une rubrique rien que pour eux. 🙂 En attendant, j’ai décidé d’appeler cet effet par le nom de grid, c’est à dire de grille en français.

Le principe est simple sur le papier, mais peut-être plus technique en réalité car assez peu de productions ont utilisé l’effet de grille. Il s’agit d’afficher un effet comme s’il était vu à travers une passoire ; c’est à dire que tous les points ne sont pas affichés. On a vraiment l’impression qu’un grillage nous masque une partie de l’image. Le rendu est très original, et souvent déconcertant aussi car on ne sait pas forcément toujours ce que l’on regarde…

Voilà à quoi ressemble un effet de grille. Extrait de l’intro Thunderboot du groupe Checkpoint

J’espère que l’illustration ci-dessus vous aide un peu à comprendre de quoi on parle. Cet effet étant assez peu représenté je n’aurai de toute façon que peu d’exemples de grille à vous donner. Je crois que sa première apparition remonte à 2001 avec une production innovante que l’on doit au groupe Escape avec sa participation à la démo Summer 2001.

Effet déconcertant, je vous avais prévenu ! 🙂

C’est ensuite le groupe Reservoir Gods qui nous offre en 2003 une production décalée intitulée Grimey dans laquelle on retrouve l’omniprésence de notre effet de grille. Une démo à apprécier plus bas en vidéo. 🙂

Du style et une synchronisation parfaite avec la musique !

Ensuite, plus rien sur les radars pendant presque 10 ans car ce n’est qu’en 2012 que deux productions daignent donner une nouvelle chance à l’effet de grille. On en trouve un court exemple dans la très sympathique démo Base Case par Live! comme on peut le voir ci-dessous :

Et là je vois… Je n’en suis pas trop sûr en fait !

Dans la démo Drone du groupe Dead Hackers Society on voit une variante d’effet de grille affichée en plein écran (voir l’article sur l’overscan). On y retrouve tous les composants d’un effet de grille : d’abord une trame qui n’affiche l’effet que sous la forme de ronds ou de carrés, ensuite des couleurs assez proches les unes des autres et enfin un résultat… très joli mais très difficile à décrire ! Pour être honnête je suis totalement incapable de vous dire quel objet est représenté ci-dessous, mais peut-être pourrez-vous me le dire ?

Pas grand chose d’autre à rajouter. Cet effet est une espèce d’ovni, il ne ressemble à rien d’autre et s’il surprend, il doit aussi être mis en scène avec flair car sinon on ne sait même pas ce qu’on regarde. Et si j’aime beaucoup la démo Drone citée plus haut, je dois dire que le motif  de la grille reste un mystère complet pour moi 😦

Derniers exemple en date, d’abord avec la démo Sillyventure 2K14 invite du groupe Live! qui est totalement axée sur des effets de grille. Apprêtez-vous à en prendre plein les yeux ! Et cette fois-ci je dois dire que l’effet est au top de sa forme, offrant une diversité, des couleurs et des variétés jamais vues auparavant ! Cela prouve que l’effet de grille peut bien se démarquer de son côté brouillon et illisible si on veut bien s’en donner la peine… Et puis plus récemment encore le groupe Dead Hackers Society a sorti Revise and Revisit (2018) en revisitant une décennie de leurs productions et en en profitant pour nous offrir une version largement améliorée.

Plein écran et plein les yeux !

Mais ne boudons pas notre plaisir avec les vidéos suivantes. D’abord avec l’écran d’Escape issu de la démo Summer 2001:

Puis avec la courte et fort étrange demo Force par le groupe Dekadence (2017). Pour dire la vérité je ne suis pas super fan de cette production mais je ne peux pas nier son originalité !

Et enfin avec la démo Sillyventure 2K14 invite du groupe Live!

 

Publicités