Il était une fois, enfin dans les années 80 et jusqu’au début des années 90, les megademos sur Atari ST, des productions constituées de plusieurs écrans reliés entre eux par un menu. Traditionnellement, ces démos incluaient également un ou plusieurs hidden screens (écrans cachés), histoire de pimenter le spectacle mais on y trouvait aussi généralement un reset screen en guise de cerise sur le gâteau !

Pour vous aider à comprendre de quoi je parle, revenons quelques années en arrière, quand les ordinateurs n’avaient pas encore de disque dur et ne fonctionnaient qu’avec un bon vieux lecteur de disquettes. Les démos tenaient généralement sur une seule disquette, parfois deux et plus rarement sur 3 ou plus. Il faut savoir que l’Atari ST possède un bouton reset et je suis sûr que vous vous souvenez de ce bouton qui existait encore sur les PC il n’y a pas si longtemps et qui permettait de le relancer quand il était planté. Et bien, sur l’Atari ST ce bouton reset servait surtout à quitter un programme avant d’insérer une nouvelle disquette et de lancer un autre programme. Bon, maintenant que vous savez tout ça, revenons un peu à nos moutons, enfin nos démos ! 🙂

Dans les années 80 et au début des années 90 donc toutes les démos avaient un reset screen c’est à dire un écran qui n’apparaissait que lorsqu’on avait la curiosité d’appuyer sur le bouton reset. Contrairement aux hidden screens, parfois très compliqués à débusquer, ici il suffisait d’avoir la curiosité d’appuyer sur ce petit bouton et de voir ce qui se passait alors. 🙂

Afin d’être tout à fait honnête je dois commencer par parler de la démo qui illustre le mieux cet article, à savoir la démo de 1991 Electra Demo par Electra. Elle commence par un écran moche à souhait et bugué et alors que vous vous dites que cette production est vraiment bonne pour la poubelle et que vous pressez reset… le vrai spectacle commence ! Inutile d’en dire plus pour l’instant car une vidéo vous attend bien entendu tout en bas de cette page !

Je pourrais citer toutes les démos sorties jusqu’au début des années 90 ici puisqu’elles comportaient quasiment toutes un reset screen mais n’en citons que quelques unes comme Ooh Crickey Wot A scorcher par The Lost Boys avec ces superbes rasters, la Cuddly Demos par The Carebears ou encore The Ventura Demo par Overlanders. Toutes les 3 sont illustrées ci-dessous :

Je l’admets volontiers, tous les reset screens n’étaient pas forcément beau, mais ils faisaient partie de la démo !

Après c’est une histoire de goût, mais je ne suis pas forcément fan des démos de la première heure, il suffit de regarder la deuxième illustration ci-dessus pour comprendre ce que je veux dire… Ceci étant dit, certains reset screens sont restés uniques et/ou presque légendaires.

Que dire par exemple de l’écran acidulé de la Syntax Terror par Delta Force ! Magnifique exemple de colour cycling !

Un feu d’artifice exceptionnel (et un peu douloureux aussi) !

Allez, encore quelques uns : difficile de faire l’impasse sur la myriade de dots du reset screen de la démo Punish Your Machine par Delta Force et The Lost Boys :

Ou encore le reset screen de la démo Froggies Over The Fence par St Connexion, Legacy et Overlanders même s’il s’agit d’un simple scroller avec cette musique que j’aime tellement ! Je ne cache pas que cette démo a une place particulière dans mon coeur, d’ailleurs ce n’est pas un hasard si vous la retrouvez dans un de mes coups de coeur ! 🙂

Quand les reset screen ont-ils commencé à disparaître ? Difficile de donner une date précise mais je pense que cela coïncide avec la disparition des megademos, progressivement remplacées par les trackmos, ou parce ce qu’on appelle simplement une démo aujourd’hui, c’est à dire un show qui se déroule tout seul du début jusqu’à la fin et qui ne comporte donc plus de menu.

Et puis les disquettes ont disparu elles aussi, remplacées par les disques durs devenus accessibles et tellement pratiques ! A quoi peut-bien servir un bouton reset quand la démo est lancée depuis un disque dur ? Un peu triste tout ça, mais c’est ce qu’on appelle l’évolution…

Remercions pour finir toutes les personnes qui ont participé à deux anniversaires, celui de l’ATARI ST en  2005 avec Atari ST 20 years et celui de l’ATARI STE en 2009 avec Atari STE 20 years puisque ce sont les deux dernières fois qu’on a pu admirer de bons vieux reset screens.

Un reset screen version next gen… mais aussi le dernier ! 😦

Concluons avec les habituels extraits en vidéo avec en vedette la star, bien entendu, des reset screens, j’ai nommé la démo Electra Demo par Electra ! Patientez quelque 20 secondes avant d’arrêter la vidéo svp, c’est fait exprès ! 🙂

Suivie de l’impressionnant starfield en dots  qu’on trouve dans la démo Punish Your Machine par Delta Force et The Lost Boys :

On se fait plaisir avec les rasters colorés de Ooh Crickey Wot A scorcher par The Lost Boys

Et on termine avec des derniers reset screens, plus modernes et issus des deux megademos anniversaire :

Publicités