J’avais déjà parlé des records de sprites dans mon article sur les unlimited bobs mais j’ai eu tort car ces deux effets sont bel et bien différents bien qu’ils se ressemblent dans leur présentation. Je regrette cet amalgame que j’ai depuis corrigé… Un record de sprites consiste en réalité à afficher un nombre précis de bobs, sous la forme d’une chaîne qui se meut à l’écran. Au passage, la forme de cette chaîne s’apparente à une spline bien que j’insiste ici sur le fait que ce n’est qu’une histoire de forme.

Ils sont arrivés en disant « try to beat dis » (« essayez donc de faire mieux ») alors les codeurs ont relevé le défi ! 🙂

Le défi ici consiste donc à afficher le plus de bobs possible en même temps. Je vous rappelle que l’ATARI ST est sorti en 1985 et à l’époque la puissance étant très limitée, on ne pouvait jamais dépasser certaines restrictions, notamment en ce qui concerne le nombre d’objets en mouvement simultanément à l’écran ! Cet effet est apparu en 1989 dans la démo SoWatt du groupe The Carebears comme l’illustre l’image ci-dessus. Il s’agit d’un effet de codeur, c’est à dire purement technique mais pas forcément esthétique ou apprécié par la plupart des spectateurs. Enfin, sachez que le premier record était de 131 bobs en même temps !

Pour plus de précisions techniques je ne peux que vous conseiller de lire cette page qui couvre l’aspect historique et répertorie une grande partie des records. C’est d’ailleurs le site du codeur Leonard du groupe Oxygene qui a toujours été un grand fan des records de sprites !

Si vous voulez faire mieux que le record de base, vous devez respectez les règles, à savoir utiliser le même sprite de 16 pixels x16, la même courbe, le même fond et musique (bien que je pense que ces 2 éléments puissent être personnalisés sans compromettre la validité de votre effort). Pendant, longtemps, très longtemps, les codeurs se sont donc évertués à relever le défi, repoussant parfois la limite d’un seul bob, mais qu’importe car c’était déjà un nouveau record de sprites. Je dois cependant admettre que ce genre de compétition n’avait que peu d’intérêt pour les amateurs de démos comme moi, jugez-en par les photos suivantes. Bien sûr, je ne fais qu’exprimer mon opinion.

Icie 93 sprites (on dit bobs car ce sont de simples balles). Désolé mais le record n’a pas été battu !

 

Là en revanche on ne rigole plus avec  238 bobs…

 

Et ici on atteint même 271 bobs !

 

Ce dernier record de 360 bobs n’est pas validé car il ne respecte pas toutes les règles en vigueur…

Pendant près de 20 années, les codeurs ont travaillé sur leurs propres routines pour afficher ne serait-ce que quelques bobs de plus que le record précédent ! Il a eu bien trop de tentatives et de succès pour que je vous les nomme tous mais vous pouvez toujours consulter une liste des différents records de sprites. Et si le tout premier record de sprites était de 131 bobs la dernière tentative datant de 2005 était montée à 312 tout en respectant les limitations imposées à l’origine. Je crois que cette évolution montre les progrès effectués aux cours des dernières décennies.

Il est temps de rendre hommage à l’apparition de cet effet en 1989 dans la démo SoWatt du groupe The Carebears :

Pour plus de vidéos sur les différents records, je vous invite à vous rendre sur la chaîne YouTube de RetroTeevee !

Et de conclure avec le dernier record de sprites en 2005 réalisé par  Leonard du groupe Oxygene, un codeur que l’on connaît entre autres pour son amour invétéré des records de sprites 🙂

Publicités