Tous ceux qui sont familiers avec les démos ATARI ST modernes connaissent déjà le nom de Checkpoint et si vous êtes un lecteur assidu de mon blog vous êtes aussi tombés de nombreuses fois sur ce nom. J’aimerais donc logiquement rendre hommage à ce groupe et surtout à son génial coder Defjam qui nous a émerveillé avec tant d’effets qu’on pensait jusque là impossibles à réaliser sur un ordinateur vieux de 30 ans.

La première apparition de ce groupe remonte à 1996, lors du passage à vide de la demoscene ATARI ST, une période sombre durant laquelle de nombreux groupes cessèrent toute activité tandis que d’autres changeaient carrément de plateforme. Heureusement ce fut aussi la naissance et la découverte de nouveaux talents qui seraient à la base de la renaissance de la demoscene. Checkpoint fut l’un de ces groupes et depuis lors ils ont sorti un nombre incroyable de démos exceptionnelles. Aujourd’hui j’aimerais revenir sur leur 1ère grande démo, une démo qui a encore une place toute particulière dans mon coeur, en partie parce que j’ai eu la chance d’y apporter une maigre contribution, notamment le dessin-titre affiché ci-dessus.

En 1999 Checkpoint était encore un jeune groupe, connu pour une poignée de petites mais impressionnantes productions. Le groupe était aussi déjà connu pour son habitude consistant à dépasser les standards de l’époque. Mais à la coding party Error in Line de 1999 ils ont enfin présenté leur première grande démo, une très longue démonstration de près de 20 minutes même si elle porte la mention « 49% » !

On trouve vraiment BEAUCOUP d’effets bluffants dans cette démo ! Captures d’écran issue de l’excellent site ATARIMANIA.

Profitons-en pour saluer la « dream team » derrière cette démo, principalement formée de Defjam (code), 505 (musique) et mOdmate (dessins). Comme je l’ai déjà dit, j’ai aussi participé mais de manière anecdotique et le travail d’autres personnes a également été réutilisé. 🙂

Impossible pour moi d’entrer dans une description détaillée de la démo tant on y trouve d’effets mais je peux tout de même vous dire que vous y rencontrerez du mapping (vraiment beaucoup), des metaballs, rotozoom, feu, motion blur, distorters, tunnels, bumpmapping, wireframe, feedback sans compter les effets qui sont en réalité un mélange de plusieurs effets ou bien qui sont tout simplement uniques comme cette boite mappée dans laquelle on se retrouve enfermé !

La démo est tellement riche en différentes séquences que même 20 ans plus tard je suis encore bluffé !

Vous en voulez plus ? D’accord, alors sachez qu’en plus plusieurs séquences sont affichées en overscan c’est à dire sur une plus grande partie de l’écran. Vous en avez un exemple ci-dessus avec l’illustration du milieu qui est clairement plus grande que ses voisines.

Faisons une petite parenthèse maintenant : En 1999 j’étais assez actif en tant que « gfxman », autre mot pour dire graphiste et on m’a demandé de participer à 2 démos  : Breath de Mystic Bytes et Suretrip de Checkpoint. Sauf que, quelques semaines seulement avant la coding party Error In Line 99 on m’a annoncé que la démo était annulée. Du coup, j’ai donné tous mes dessins aux petits gars de Mystic Bytes. Ironie du sort, finalement Suretrip est sortie comme prévue au départ et c’est la raison pour laquelle l’un de mes dessins se trouve dans ces deux démos ! 🙂

L’impression de m’avoir déjà vu quelque part ? 🙂

Bien entendu les fans de démos de la première génération pourront dire que certains effets ne sont pas fluides, ni même rapides mais je vous rappelle qu’en 1999 la plupart de ces effets n’avaient même jamais été vus ! De plus, j’aime vraiment beaucoup la façon dont certains effets sont amenés à l’écran ou bien se mettent à grossir jusqu’à devenir énormes et occuper quasiment tout l’écran !

Voici une vidéo de la 1ère partie de la démo :

J’aime aussi beaucoup les nombreuses musiques chiptunes  qu’il s’agisse des créations originales de 505 ou des morceaux réutilisés de Scavenger et Tao. Et même si on connaissait déjà mOdmate pour ses superbes graphismes, je pense que son talent a vraiment explosé au grand jour avec la montée en puissance du groupe Checkpoint. Par bien des aspects cette démo fut une surprise, un choc, une bonne claque avec ses effets impressionnants et ses superbes musiques et dessins. Depuis lors, les personnes impliquées ont prouvé que leur talent n’en était qu’à ses débuts et nous leur devons de nombreuses autres productions, mais Suretrip sera toujours ma démo préférée. Oh et si vous vous demandez pourquoi le « 49% » hé bien, je suppose qu’au départ il était prévu qu’elle soit deux fois plus grosse ! 🙂

Il est temps de conclure avec une vidéo de la seconde partie de cette démo. Merci à petsasjim1 pour ces vidéos !

 

 

 

Publicités