Je ne vais pas vous mentir, cette démo ne rentre pas réellement dans mon top 10 bien qu’elle soit sans le moindre doute qu’une très grande qualité ! C’est surtout à cause d’un fait un peu spécial que j’ai envie de la mettre en lumière aujourd’hui. Mais laissez-moi vous raconter une petite histoire d’abord : En 1994 j’ai assisté à ma première coding party Atari, à savoir la Place To Be Again. Cette fameuse démo Illusion, que l’on doit au groupe Dune, est arrivée première dans la compétition de démos, hélas, trois fois hélas, il nous a fallu attendre très longtemps avant qu’elle soit réellement disponible ! Pour être précis elle n’est vraiment sortie qu’en 2003, c’est à dire presque une décennie plus tard ! Du coup, on peut dire que pendant des années cette démo ne fut qu’une… illusion 🙂

Je pense que ce qui a tant retardé cette démo est en réalité ce qui fait aussi sa force : le soin extrême avec lequel elle a été réalisée ! En effet, ce sont bien des dizaines d’effets qui vous attendent ainsi que de nombreux dessins et un design parfait, oui parfait (et qui démontre ce qui fera et fait encore la force de Dune, un soin très poussé comme je vous le disais déjà dans un autre de mes coups de coeur).

Bref, parlons maintenant de cette invitation au rêve qui commence par une longue séquence animée mélangeant des dessins en 2D (dus au très talentueux artiste Mic) et des objets en 3D. Cette séquence est accompagnée d’un extrait sonore du film Dune (la seconde partie comporte une autre musique dont j’ignore l’origine) et nous raconte une histoire de songes et d’illusions aussi bien entendu. Mais je vous laisse la surprise de découvrir tout ça un peu plus tard avec une vidéo. Pour l’instant contentez-vous d’admirer quelques captures d’écran :

panorama
Des illustrations magnifiques et en 16 couleurs seulement ! Le tout compose une introduction d’environ 3 minutes.

La deuxième partie de cette démo est pleine à craquer d’effets : bien qu’ils soient pour une très grande majorité oldschoold (comprenez d’une autre époque sans être péjoratif), ils ont tous le mérite d’être fluides, gros, beaux et mis en scène de manière vraiment superbe ! Au programme on retrouve donc entre autres des dots, plasmas, glenz vectors, splines, des cubes en wireframe , rubber cubes, fractales et une dragonball  !

panorama

La troisième et dernière partie, si on ne prend pas en compte le générique de fin et son traditionnel scroller, comporte encore plus d’effets et cette fois certains sont modernes (voire avant-gardistes si on se souvient que la démo date de 1994!) avec des objets en mapping, des effets de transparence notamment sur un tunnel, un bel effet de loupe et bien plus encore. Et bien entendu, tout ça avec un style impeccable et de magnifiques transitions !

panorama

Ce spectacle réjouissant dure tout de même près de 15 minutes et offre plusieurs morceaux de musique différents avant de se conclure, le temps pour nous de souffler un grand « merci ! » aux petits gars de Dune pour ce travail impressionnant !

Apprécions donc à présent cette démo exceptionnelle grâce à deux vidéos faites par mon ami Ataricrypt ! Commençons avec l’introduction animée :

Et terminons avec la troisième partie de la démo. Pour une raison que j’ignore, la deuxième partie n’apparaît pas dans la vidéo. Il se pourrait qu’il s’agisse ici d’une partie cachée, ce qu’on appelle un hidden screen, mais je ne saurai être affirmatif. 🙂

Publicités