Au moment même où j’écris cet article, en mars 2020, je suis comme vous coincé à la maison à cause d’une saleté de virus, mais ne perdons pas davantage de temps à en parler… Revenons plutôt quelques mois en arrière, aux environs de noël 2019 alors que je promettais de dessiner un logo pour le groupe ELITE, un groupe de crackers ATARI dont je fais accessoirement partie, enfin il parait. 🙂 Un an plus tôt je leur avais déjà pondu un petit logo qui a été utilisé dans une petite intro bien sympa.

Etape 1

A cette époque donc j’avais déjà en tête ce que je voulais faire, en tout cas la structure de base. Du coup, je m’y suis mis assez vite et après quelques corrections j’ai obtenu ce premier jet qui est indispensable à tout dessins. J’avais décidé d’avoir des lettres « doublées » ou séparées en deux parties si vous préférez :

Et je dois dire que j’étais alors assez content du résultat puisque je voulais quelque chose d’assez rond, joyeux et destiné à être très coloré. En plus, j’essayais de caser mon dessin Fractured Soul dans l’intro, du coup je prenais les mêmes couleurs. D’ailleurs ce n’était pas pour une intro mais pour une cracktro pour être précis ! Je voulais aussi que chaque lettre soit « doublée » avec un côté très clair et l’autre très sombre. A ce niveau là je dois dire que j’ai encore une fois commis l’erreur de vouloir m’inspirer d’un dessin existant, en l’occurrence ce superbe logo fait par l’excellent Agent-t. A croire que je ne retiens jamais la leçon : ne jamais essayer de copier, toujours faire à SA façon ! 🙂

Bref, après quelques essais j’ai décidé de tout laisser tomber, ça ne marchait pas, ça ne me plaisait pas, plus je revenais sur le dessin et moins j’avançais. Autant laisse tomber pour l’instant. Comme il n’y avait pas d’urgence non plus, je me suis attelé à un autre logo, ce logo SNDH dont j’ai parlé dans mon précédent article.

Etape 1 (deuxième essai !)

Un jour j’ai décidé de reprendre ce fichu logo, j’ai donc attrapé ma souris et je ne sais pas ce qui s’est passé, comme si j’étais possédé, j’ai dessiné par dessus mon brouillon et vous savez quoi ? Ca a donné un truc que j’ai trouvé pas mal du tout !

Assez vite la structure originale du logo, ici en bleu, a été recouverte puis a carrément disparu. A partir de maintenant je repartais de zéro ! Ah et j’ai retrouvé l’un de mes (mauvaises ?) habitudes : passer un temps dingue à dessiner des motifs plus ou moins aléatoires.

Etape 2

Voici donc que je me retrouve à passer littéralement des heures sur CHAQUE lettre, mais je m’amuse comme un petit fou ! Etant coincé à la maison, je passe de plus en plus d’heures devant l’écran de mon PC, alors je relance Steem puis Crackart et on est reparti ! Oubliées les couleurs, même si j’ai conservé la même palette. Cette fois j’ai voulu me concentrer sur la forme des lettres et tout ce qui est autour. Par conséquent je n’ai utilisé que 4 teintes de bleu + du blanc et le noir en fond d’écran, soit un total de 6 couleurs.

J’ai corrigé quelques courbes et surtout j’ai utilisé le bleu du milieu pour faire le contour de toutes les lettres A LA MAIN. Vous imaginez que cela a pris un certain temps, voire un temps certain. Au passage, je viens de me rendre compte que j’ai commencé par la dernière lettre, c’est marrant ça. En plus du côté « néon » de mes lettres, j’ai ajouté des espèces de branches, des formes aléatoires, des espèces de lucioles ou je ne sais trop quoi. J’ai dessiné ce qui me passait par la tête en fait.

Comme je vous l’ai dit précédemment, vous pouvez reconnaître la palette empruntée au dessin Fractured Soul. On dirait que je suis devenu obsédé par ces couleurs dernièrement. Mais est-ce vraiment important ? Je ne le crois pas. 🙂

Pendant plusieurs jours j’ai attrapé la fièvre… du pixel (en fait pendant une bonne partie de la première semaine de confinement). Dès que j’ai su ce que je voulais faire, tout est allé très vite, enfin façon de parler car je ne sais pas combien d’heures j’ai passé en tout sur ce dessins…

Voilà, j’ai enfin atteint la première lettre, enfin la dernière ! 🙂 Je dois avouer qu’en ce qui concerne l’enrobage des lettres, oui tout ce bazar de pixels, j’ai parfois eu recours au copier/coller car ça devenait vraiment trop long  à terminer. Mais je ne pense pas que ça se voit trop, libre à vous de repérer les doublons maintenant.

Etape 3

Maintenant que mon logo est terminé et si je m’occupais des couleurs ? Le logo doit-il rester uniquement dans ce bleu électrique ? J’ai fait quelques essais sur la palette et même si je trouve les résultats sympa, j’ai quand même l’impression de gâcher des couleurs (si si la seconde version ci-dessous est en 16 couleurs) A vous de juger, de toute manière pour l’instant je ne sais pas quelle version va être utilisée dans cette intro. Nous verrons bien…

La version en 6 couleurs…

 

Et la version en 16 couleurs… Vous préférez laquelle ?

Au final, je n’aime pas trop la version 16 couleurs, d’ailleurs c’est bien la version en 6 couleurs qui a été utilisée dans une petite cracktro bien sympa intitulée Police Quest 2 Cracktro.