Quand on parle de démos il n’est pas toujours aisé de distinguer les remakes et les remix. Je dirais, mais je peux me tromper, qu’un remake est censé être la reproduction la plus fidèle possible d’une production tandis qu’un remix s’évertue à reproduire une démo sans pour autant chercher la perfection. Souvent, le truc c’est que la démo « refaite » l’est sur une machine moins puissante, sur laquelle il est à priori difficile de reproduire la démo d’origine. Et puisque mes exemples ne sont justement pas des « re-créations » à 100% j’ai donc décidé de les appeler remix. Libre à vous de ne pas être d’accord avec moi et de le signaler en commentaire. 🙂

D’ailleurs sortir une démo remix est une action à double tranchant : d’un côté on peut vous reprocher son évident manque d’originalité tandis que de l’autre il faut relever le défi d’essayer de reproduire le mieux possible la démo  de référence avec moins de puissance, de capacités visuelles (moins de couleurs) et sonores. Autrement dit, même un bon remix ne sera pas forcément apprécié de tous…

Maintenant que tout cela a été dit, remontons jusqu’à l’année 1987 avec The Snowman par Modnoc. Cette petite démo est composée d’une série d’animations  et de sons digitalisés, le tout nous racontant la gentille histoire d’un garçon et d’un bonhomme de neige. Assez vite on a eu droit à des remix, des 1988 avec l’effort de Sundox, puis en 1990 avec celui de Persistence Of Vision ou encore BBC Systems. Et puis bien entendu, il faut citer Checkpoint qui nous a gratifié de sa propre vision du remix en 2009 avec une démo forcément intitulée The Snowman. Pour tout dire j’ignore exactement ce que les versions précédentes avaient apporté comme améliorations mais cette fois impossible de ne pas voir la différence.

A gauche la version d’origine datant de 1987 et à droite la version de 2009. Le mieux est de regarder cette vidéo et celle-là aussi.

Pour dire la vérité je ne connaissais pas cette démo (ou bien je l’ai oubliée) car dans mes souvenirs la première démo qui fut remixée fut Mental Hangover par The Pixel Twins (1992) qui porte le même nom que la  démo originale par Scoopex sur Amiga (1990). A cette époque l’Amiga était le principal rival de l’ATARI ST même si la lutte était inégale car ce dernier n’avait pas les mêmes capacités. L’arrivée du STe (modèle différent des ST/f) était censée remettre les pendules à l’heure et cette démo montrait à mon avis que l’égalité entre les deux machines était « presque » une réalité. C’est en tout cas un excellent remix qui ajoute même quelques effets. Certes on pourra arguer que les graphismes sont passés de 32 couleurs à seulement 16 et que  quelques détails ont disparu…

A gauche le logo d’origine en 32 couleurs et à droite la version ST en seulement 16. Joli mais forcément moins coloré. Je vous invite à regarder la démo Amiga ici puis son clone Atari .

A moins que je n’ai raté d’autres exemples, il n’y eu pas d’autres tentatives de remix pendant très longtemps. Bien entendu je ne parle que de la demoscene ATARI ST car je sais que sur d’autres plateformes, notamment le génial Commodore C64 plusieurs remix bluffants ont vu le jour, mais ceci est un autre sujet que nous n’aborderons pas ici. 🙂

Impossible en revanche de ne pas évoquer ce grand classique sur PC que chaque passionné de démos connait forcément… Je parle évidemment de Second Reality par Future Crew ! Lors de sa sortie en 1993 cette démo a défini de nouveaux standards de qualité, il n’est donc pas illogique de constater qu’elle a été l’objet de plusieurs remix. Mais sur ATARI ST il nous a fallu attendre 2013, 20 ans donc, pour pouvoir remercier Checkpoint d’avoir eu le cran de nous offrir Second Reality 2013. On a droit à un demake quasiment parfait, à de très rares ajouts près. Le demake est légèrement différent dans la mesure où on reproduit une démo sur une machine moins puissante. En l’occurrence, je rappelle que la démo d’origine affiche des graphismes en 256 couleurs contre 16 sur ATARI ST et qu’elle tournait sur un PC à 33Mhz minimum alors que le ST ne tourne qu’à 8Mhz.

La version d’origine sur PC, un classique pour tous ceux qui aiment les démos !

 

20 ans plus tard, la démo presque à l’identique sur le modeste Atari ST. Pas mal non ?

Récemment un concours a été lancé :  essayer de refaire la démo ATARI ST STNICCC 2000 par Oxygene sur votre machine ou console préférée. Pourquoi cette démo en particulier ? Aucune idée, mais ce dont je suis sûr c’est que cet appel a été entendu puisqu’on a vu fleurir des remix sur SEGA Genesis (dite Megadrive en Europe),  Super Nintendo, Game Boy Advance, 3DO, Atari 8-bit, Atari Lynx et même sur… Atari ST ! Et si vous avez envie de repérer les différences entre ces remix je vous invite à vous rendre sur la page Youtube dédiée ou à regarder ci-dessous :

Je crains qu’il ne s’agisse de mes seuls exemples sauf erreur de ma part. On peut ajouter que dans de nombreuses megadémos ATARI ST on trouvait des conversions d’écrans venus de l’AMIGA en réponse et pour clamer qu’il était aussi possible de le faire sur cette machine mais je ne vois pas d’autre démo qui ait été entièrement remixée… Et c’est dommage car il existe de nombreuses démos vraiment sympa et qui pourraient être adaptée sur notre ordinateur préféré, mais je comprends que peu de codeurs soient tentés par ce manque d’originalité.

MISE A JOUR : fin 2019 une célèbre coding party polonaise uniquement dédiée aux machines ATARI nous a apporté son lot de contributions dont une nouvelle démo de SMFX intitulée We Accidentally Released. Il s’agit d’un demake d’une production PC toutefois je ne résiste pas à la tentation de l’inclure ici car le résultat est très fidèle à l’original sur une machine bien moins puissante bien entendu.

 

I

Je vous laisse donc pour finir avec cette vidéo comparative qui vous permettra d’apprécier la démo Second Reality dans sa version d’origine sur PC, suivie de la version C64 réalisée par Smash Design et The Obsessed Maniacs en 1997 pour finir sur la version ATARI sortie en 2013 :